J'ai découvert le Bujo grâce à Lysie.

C'était en janvier 2016.

J'ai tout de suite eu envie de l'adopter.

J'ai acheté le fameux carnet Leuchtturm.

Cela ne m'a pas plu.

Je n'avais pas le temps de faire toutes les fioritures, les décos...je voulais gagner du temps pas en perdre.

Je me suis donc dirigée vers des carnets à petits carreaux 11x17, enfin plutôt deux.

Un que je souhaitais garder à la maison avec les dates d'anniversaire, les numéros de téléphone, les adresses, les mots de passe, mes listes en tout genre et 

IMG_20171004_130305919

un qui me suivait partout où il y avait mon agenda classique avec les mois et une partie budget....ce qui n'est pas judicieux après reflexion, d'où mon nombre de 3 carnets sera pour moi la bonne configuration. 2 qui resteront à la maison et 1 qui me suivra si besoin.

IMG_20171004_130236955 (1)_LI

 

Jusqu'en juin 2017, j'étais totalement satisfaite de mon bujo minimaliste en trois parties bien distinctes. Je sais que ce n'est pas le principe du bujo, mais c'est ce qui me convient à moi.

Surtout qu'entre temps, j'ai découvert le planner grâce à Cécile, je vous en ai déjà parlé .

Je reviens donc en juin  2017 où écrasée sous la masse de rendez-vous, de sorties, d'inscriptions en tout genre à faire avec les enfants, mon bujo s'avérait trop petit. J'ai donc changé pour un cahier à petit carreaux.

 

IMG_20171004_130258052

Mais là non plus cela ne me convenait pas.

J'ai attaqué la rentrée et puis je suis tombée sur cet agenda au prix de 6.95 € qui me dépanne très bien en attendant que je retourne à mon bujo perso...il me fallait du temps pour réfléchir.

IMG_20171004_130405320

IMG_20171004_130911251

IMG_20171004_130934903

 

 

Parce que bien sûr, je suis toujours fan des Bullet, il y a quelques semaines sont sortis deux livres que je me suis offerts avec le plus grand des plaisir. 

IMG_20170914_075434

Le défi que je me lance pour les mois à venir est de faire chacune des pages.

J'en reviens à mon titre. Pourquoi je n'utilise pas qu'un seul bullet journal ?

J'y mets beaucoup de coeur à réaliser, à essayer de faire des pages, des trackers (et de les suivre...euh...ça c'est presque le plus difficile)...il y a des parties que j'ai envie de garder longtemps comme les dates d'anniversaires, ma bucket list, les numéros de téléphone, les mots de passe et puis il y a une partie que je ne vais pas garder plus de deux ou trois ans.

Non, je ne suis pas nostalgique des dates et des heures de rendez vous chez l'opthtalmo pour les enfants, ou encore des dates inscriptions dans des organismes quelconques, ni les dates des réunions scolaires, ni les dates des conseils de classe en tant que parent d'élève, ni les jour où j'ai dû prévoir d'aller faire les courses, enfin, bref, tout ce que l'on met dans un agenda pour délester son cerveau.

Et puis, il y a celui de la gestion de mon budget, celui-là aussi, au bout de quelques années, je m'en séparerai.

Mettre sa vie en mot, c'est aussi

s'organiser, planifier,

se souvenir, se projeter,

c'est savoir où on en est financièrement

émotionnellement

et dans sa vie.

 

Est ce que je perds du temps à faire ça ?

Non.

Car ce temps-là, c'est du temps que je m'accorde à moi.

C'est du temps où je me recentre sur mes priorités...et mes rêves aussi.

C'est du temps pour savoir où j'en suis et où je peux aller.

 

J'espère que je ne vous ai pas perdu avec toutes ces tentatives, mais parfois

il faut accepter de se perdre pour pouvoir mieux se trouver.

Au fil des mois qui viennent, je vous montrerai tout cela.

Séverine.