Je passe par là, juste pour vérifier qu'il n'y a pas de commentaires laissés sans réponse...je relis mon dernier message "le mot de la fin"...et je me trouve un peu sèche dans le message, je devais être en pétard le jour où je l'ai écrit...

Ce blog "Mettre sa vie en mots" ne mérite pas qu'il finisse avec des mots si secs. Non.

Quand j'écris, 

que ce soit sur mes blogs, ou sur insta...c'est toujours avec mes émotions.

L'émotion fait partie de ma vie.

J'aime vibrer aux sons des mots comme aux notes de musique.

Alors comme ce blog sur "Mettre sa vie en mots" ne mérite pas un point final aussi rude...J'entrouve une nouvelle possibilité de bloguer qui me conviendra et qui vous conviendra à vous aussi, je l'espère.

J'aime les rendez-vous.

J'aime ce moment où l'on attend...c'est plein de frustration, d'envie que cela aille plus vite mais ce sont également de délicieux moments de joie, des perles de bonheur.

Alors, je vous propose de vous donner rendez-vous tous les 1er de chaque mois.

Un rendez-vous unique dans le mois, mais où j'interviendrai tout le long du mois avec vous, si vous en avez envie.

Ce rendez vous, contiendra :

-une citation, une question, un texte, une liste à faire...

Ecrire, c'est se relier à soi...et je souhaite être celle qui vous permet de le faire

je souhaite être celle qui vous accompagne.

Souvent, on me demande :

- "J'ai un nouveau carnet et je ne sais pas quoi y écrire dedans..."

Voilà, je vous propose de le remplir chaque mois,

je vous propose de vous aider à remplir votre carnet de jolis mots,

de mots qui vous permettront de vous relier à vous même, le temps d'un instant.

 

Aujourd'hui, sur Instagram, j'ai parlé du Petit Prince.

Aujourd'hui, sur Instagram, j'ai écrit quelques lignes du Petit Prince...Je vais vous donner l'intégralité du texte auquel je faisais référence.

C'est le moment où le renard dit au Petit Prince :

"S'il te plait...apprivoise-moi ! dit il

- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'extiste point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

- Que faut il faire ? dit le petit prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près..."

Le lendemain revint le petit prince.

"Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heure de l'après midi, dès trois heures je commencerai d'être heureux. Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai, et m'inquiéterai : je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quel heure m'habiller le coeur...il faut des rites.

- Qu'est ce qu'un rite ? dit le petit prince

- C'est aussi quelque chose de trop oublié, dit le renard. C'est ce qui fait qu'un jour est différent des autres jours, une heures, des autres heures."

 

Voilà, je vous propose que l'on s'apprivoise...

je vous propose un rendez vous.

Moi, qui ne sait rien planifié dans ma vie, je vais m'essayer à la planification et j'ai le coeur en joie.

 

41PQyB8ZjpL

 Je vous dis donc à bientôt.

Séverine.